prestations obsèques

Les principaux choix de prestations à faire

INHUMATION OU CRÉMATION, CERCUEIL OU URNES

Inhumation ou crémation, cercueil ou urnes

Les choix les plus précieux pour vos proches

L’inhumation : L’inhumation nécessite l’existence d’un contrat de concession dans un cimetière qui ouvre un droit particulier permettant à son ou ses bénéficiaires d’y être inhumé et d’y rester jusqu’à échéance de celle-çi. Si vous ne disposez pas d’une place dans un caveau (familial ou individuel) ou d’un contrat de concession, il faudra le prévoir.
La crémation : Après la crémation, l’urne est inhumée ou déposée dans un site cinéraire aménagé (columbarium, caveau privé, scellée sur un monument funéraire). Les cendres peuvent être dispersées dans un « Jardin du Souvenir » ou dispersées en « pleine nature » sous réserve d’accord préalable de la préfecture.
Choix du cercueil, de l’urne, de la marbrerie : Cercueil et marbrerie constituent les postes les plus importants du devis. Orienter vos proches sur vos choix peut leur éviter beaucoup de tracas.

Le respect de la volonté du défunt

Présentations et soins

La toilette mortuaire (réalisée en milieu médicalisé) ou funéraire (réalisée par le personnel des pompes funèbres) est vivement conseillée en l’absence de soins de présentation/conservation.
Les soins de présentation et de conservation sont dispensés par des professionnels habilités et permettent de préserver le corps du défunt des effets post-mortem. Non-obligatoires, sauf en cas de transport à l’étranger, ils facilitent la visite au défunt.
Si vous optez pour une cérémonie religieuse, vous pouvez en choisir le culte et les rites, le cas échéant, opter pour une cérémonie laïque. Elles ne sont pas obligatoires.
Dons d’organes et don de son corps à la science. Le prélèvement d’organes est autorisé sur une personne décédée si elle n’a pas fait savoir qu’elle s’y opposait. Le don de son corps à la science consiste à léguer la totalité de son corps pour les besoins de la faculté de médecine. Le contractant doit, de son vivant, accomplir des démarches spécifiques pour lesquelles le conseiller funéraire saura l’orienter. Dans ce cas le défunt ne sera pas restitué à la famille
INHUMATION OU CRÉMATION, CERCUEIL OU URNES